Œil de DOM

Se coucher tard nuit. Me lever matin m’atteint.

Accueil > Diaporamas > Danse > Plus rien ne bouge, par la Compagnie Désuète

Plus rien ne bouge, par la Compagnie Désuète

jeudi 1er novembre 2012, par Dominique Villy

Une autre version de "Plus rien ne bouge", par la Compagnie Désuète, pendant le Festival d’Aurillac, en août 2012.

Portfolio